Accueil

Qu’est-ce que l’Intégration Motrice Primordiale ?

L‘ IMP est une synthèse de différentes approches sur les réflexes archaïques et mouvements primordiaux. C’est une méthode ludique et éducative.

En médecine les réflexes sont testés à visée de diagnostic neurologique. En IMP, ils servent à évaluer les compétences motrices (globales et fines), la coordination et l’impact qu’ils peuvent avoir sur nos 3 sphères : émotionnelle, cognitive et corporelle.

Le travail sur les réflexes archaïques a donc des effets visibles sur les sphères :

Emotionnelle : Gestion du stress, de ses peurs, relations, confiance en soi, estime de soi, lâcher prise, organisation, sécurité intérieure, joie, sommeil …

Cognitive : Lecture, écriture, mémorisation, concentration, pensée logique, créativité …

Corporelle : Posture, coordination, douleurs, sport (amélioration de la gestuelle), bien-être …

Qu’est-ce qu’un réflexe ?

C’est un mouvement automatique et involontaire déclenché par un stimulus. Celui-ci peut être visuel, auditif, tactile, kinesthésique, proprioceptif etc…

Pourquoi les réflexes archaïques sont-ils si importants ?

Chaque réflexe émerge à un moment spécifique de notre vie (dès la vie utérine pour certains, au moment de la naissance pour d’autres ou encore dans la 1ère année de l’enfant).

Chaque réflexe archaïque doit être suffisamment répété et exploré par notre système « corps-cerveau » pour s’intégrer et laisser place à un mouvement plus coordonné et volontaire.

Chaque réflexe ainsi intégré permettra l’émergence d’autres réflexes, ils s’imbriquent les uns aux autres comme les briques d’une maison pour constituer nos 3 sphères : cognitive, émotionnelle et corporelle et former l’individu que nous sommes.

Comment un réflexe archaïque peut-il parasiter notre vie quotidienne ?

Un réflexe archaïque non intégré c’est comme un caillou dans la chaussure sauf que l’on en n’a pas conscience. Il va surcharger notre système nerveux et en réduire de ce fait la disponibilité. Le réflexe se manifeste alors dans notre quotidien mais aussi et surtout lorsque nous sommes sous stress ou en situations d’apprentissages (physique, émotionnel ou cognitif).

L’IMP contribue donc à lever des blocages émotionnels, corporels et cognitifs. Dans ces domaines, l’IMP offre d’ailleurs une réelle complémentarité aux diverses rééducations (orthophonistes, orthoptistes, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, ostéopathes, psychomotriciens, psychologues etc…). En aucun cas cette approche ne se substitue à ces prises en charge.

Ci-dessous les conférences de mon formateur Paul Landon.

Réflexes et apprentissages scolaires :

Réflexes et émotions :

Réflexes et concentration :

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close